Tout savoir sur les jardins de Trianon du château de Versaille
Les jardins de Trianon – château de Versailles sont dotés entre autre du:

– bassin de Bacchus,
– du bassin d’Apollon,
– de l’Orangerie,
– du parterre d’eau,
– du parterre du midi,
– du bosquet de la salle de bal et bien d’autres encore.

En mille six cent soixante et un, Louis XVI missionne André le Nôtre pour la conception et l’agencement de tous les espaces verts de Versailles qui, pour le roi, sont aussi importants à visiter que le château par lui même. En effet, pour lui, les visiteurs auront autant de plaisir à se promener dans Les jardins de Trianon – château de Versailles. Le chantier mis en route en même temps que le palais se poursuivra pendant quarante ans. Au fur et à mesure, André le Nôtre est secondé par Jean-Baptiste Colbert, de mille six cent soixante quatre à mille six cent quatre vingt trois, puis vient ensuite Charles Le Brun qui poursuit les travaux concernant Les jardins de Trianon-Château de Versailles. A ce titre, il a été nommé le Premier Peintre du roi au mois de janvier mille six cent soixante quatre et fournit pour les travaux en cours, des croquis de nombreuses statues et de fontaines.

Quelque temps plus tard, c’est Jules Hardouin-Mausart qui décide d’implanter des apparats de plus en plus sobres et crée la célèbre Orangerie rajoutant un charme supplémentaire pour Les jardins de Trianon – Château de Versailles. La mise en place de tous les jardins, les bassins d’eau et la végétation exige un labeur considérable. D’imposants chargements de terre sont indispensables pour combler les plates-bandes de l’Orangerie. Les arbres arrivent par charrettes spéciales de différentes contrées Françaises. Mille hommes ont participé à ce vaste chantier y compris l’armée qui a été réquisitionnée.

Laisser un Avis

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent ajouter un commentaire.