Les Jardins et le Parc du Château de Versailles
C’est à partir de 1661, sous le règne de Louis XIV, qu’André Le Nôtre, le jardinier du roi, créa et aménagea les Jardins et le Parc du Château de Versailles. Les travaux durèrent une quarantaine d’années. Dans un premier temps, André Le Nôtre élabora un jardin appelé « à la française ». Le jardin à la française se caractérise par un tracé géométrique, la plupart du temps symétrique. A Versailles, il fut conçu de façon à être vu de loin, notamment depuis le palais ou le château. Tout cela nécessita l’entreprise d’importants travaux, particulièrement des chargements de terre qui furent transportés pour aménager un canal, des bassins, des parterres et l’orangerie.

Sous l’ancien régime, le parc était divisé en deux domaines : le grand parc et le petit parc. Le grand parc était très boisé et situé à proximité du village et du château de Versailles. Quant au petit parc, proche du château, il fut développé en jardins à la française. Aujourd’hui, le grand Parc comprend de nombreux espaces verts comme les jardins des châteaux de Trianon, les champs, les bois et les jardins du château de Versailles. Le petit parc dénommé désormais Jardin de Versailles, comprend au sud l’Orangerie, au nord le bassin de Neptune et à l’ouest le bassin du char d’Apollon.

Quelques informations complémentaires permettent de mieux évaluer la grandeur et la beauté concernant les Jardins et le Parc du Château de Versailles. La superficie totale des jardins de Versailles s’établit sur 830 hectares, 200 000 arbres sont présents et 210 000 fleurs y sont plantées chaque année. Enfin, le nombre de fontaines s’évalue à 55 et le nombre de jets d’eau à 620.

Laisser un Avis

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent ajouter un commentaire.